Jacques Charneux - l'appel de la forêt

Ses forêts sont ses cathédrales

   Aujourd'hui, en beaucoup de ces hauts-lieux vénérables d'Ardenne et des Luxembourg, de Saint-Pirmin à Saint-Thibaut, comme du Bonlieu à Notre-Dame de la Forêt, comme de Compogne à Remagne, comme à Soy, comme à Marche, comme au Wachet, etc., des cultes subsistent bien suivis et intenses à certains moments particuliers de l'année.

   Après de solides rebonds au XIXe siècle, des ermitages redeviendront bien vivants, attirants jusqu'à des foules, surtout après 1880 et jusque l'Entre-deux-guerres. Et même après : ainsi le dernier vénérable ermite de Saint-Thibaut, Gabriel Lardinois, mourra récemment en 1968.

   En notre XXIe siècle naissant, bien plus, voilà qu'une relève se confirme, proche et ferme, sollide future renaissance, peut-être encore plus générale. On verra. Aujourd'hui, tant en Gaume (en la commune de Rouvroy) qu'en Ardenne (en la commune de Fauvillers) des ermitages discrets revivent ou sont nouvellement créés, à l'image d'autres au Grand-Duché de Luxembourg, en France, en Italie, en Suisse, ailleurs encore.

   Ce réveil, peut-être n'apparaît-il pas très surprenant à qui réfléchit quelque peu. Qu'il soit chrétien ou pas.

   Aujourd'hui, vers certains ermitages, plus "célèbres" que d'autres, beaucoup se rendent en touristes plus qu'en pélerins. Mais tous avec une âme imprégnée de nostalgie, parfois avec la tête pleine de racontars et de rumeurs sur ces ermitages et sur ces ermites qui ne lassent jamais indifférents. Mais au-delà de cette approche ? De cette démarche ? Et si ces "solitaires" avaient, parfois, raison ?

 

  Ecrasés par le surmenage ambiant beaucoup d'entre nous, aujourd'hui en quête de paix, ne rêvent-ils pas de casser le rythme ? Jusqu'à bénir la lenteur. Chercheurs en plus d'un silence qui les attire, ils voudraient s'arrêter loin des bruits du monde. Et se reconstruire en des lieux d'ancrage nouveau. Là où le stress n'existe pas, comme une nouvelle espérance, un Graal à conquérir. Là où se ressourcer jusqu'à se re-créer. Enrichi par le dénuement, ne plus être parasité par les "trucs" et le "bling-bling" ? Par les esclavages, notamment télévisuels, du fric et du rendement, du bluff, de la productivité, de la "mode" et de la pub en général. Et rejoindre les apôtres, plutôt que les prophètes de la "dé-croissance".

   L'attirance vers la forêt parait partie prenante dans cette démarche. Déjà après la première Guerre, un courant s'était dessiné vers une Forêt mythique - peut-être comme le Lac pour les romantiques. Par exemple, en Luxembourg vers 1930, sans nier mais aussi sans trop se rapprocher du mystère de cette Forêt (celle de Siegfried, de la Fée Mélusine, ou encore d'un conte des Grimms ou d'Andersen), on ira jusqu'à créer sur les hauteurs ardennaise de Hurtebise (Saint-Hubert) une nouvelle abbaye qu'on baptisera la "Sylve bénie". Et certains, parfois en clubs vaniteux ou arrogants, restreints sans beaucoup de régnicoles, inventeront des cérémonies égoïstes ou présomptueuses de "Bénédiction de la Forêt". Forêt sacrée, trop massacrée, apaisée ou plutôt apaisante.

   Car aujourd'hui, plus sincère apparaitrait l'attirance vers les forces d'une Nature à respecter, vers une Forêt dont se dégage un sentiment d'ordre et de paix, de bel ordonnancement.

   Aujourd'hui, à la forêt sanctifiée et rendue bénite ou sainte par l'homme, on préfèrera une forêt beinfaitrice et jusqu'à sanctificatrice pour l'homme. Juste retournement et retour saint à la démarche essentielle : pour l'Ardennais c'est la forêt qui bénit ! Et non le contraire !

   Ainsi vraiment, comme de tradition et de tout temps pour l'Ardenne - qui n'en aura jamais "une officielle" - ses forêts sont ses cathédrales. Une Ardenne panthéiste ? Une Ardenne d'accueil. Une Ardenne plurielle. Alors, ses ermites ont raison ? Toujours ! Quels que soient, furent, ou seront leur ermitage ! Leur histoire dénote la générosité. Hors du troupeau. La porte ouverte. Sans détonner.

Tiré de

Forêts

Vie et Mystères

en Ardenne et Luxembourg

Musée en Piconrue

Bastogne

 

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site